Pour votre sécurité

Ce document est un complément aux règlements de sécurité de l'Association Québécoise d'Aviron (AQA). Il en réitère les points les plus importants et énumère les règlements spécifiques au lac Waterloo. 

 

On vous encourage également à la regarder la vidéo suivante pour en connaitre plus sur la manipulation des embarcations et les pratiques sécuritaires de l'aviron. Pour plus d'information, consulter le site de RCA à l'adresse http://rowingcanada.org/fr/pratique-securitaire-de-laviron.

Règlements de base

1. Le registre de sorties sur l’eau

 

Avant et après chaque sortie sur l’eau, chaque utilisateur doit s’assurer de compléter correctement le registre des sorties.

 

2. Port ou présence du VFI et sifflet

 

La présence d’un VFI par rameur et la présence d’un sifflet  dans l’embarcation est obligatoire pour tous si une chaloupe de sécurité ne suit pas à moins de 100 mètres.

 

3. Conditions d’eau froide

Lorsque la température de l’eau est de moins que 18º C (65 ºF), le port du VFI est obligatoire et les embarcations doivent rester à moins de 100 m  du bord du lac.

 

4. Conditions météorologiques dangereuses

 

Un participant, entraîneur ou instructeur ne peuvent tenir un entraînement au moment de conditions météorologiques dangereuses. Ceux-ci doivent tenir compte, entre autres, des prévisions météorologiques, de la hauteur des vagues, de la force et de la direction du vent, des nuages ainsi que de la température de l'eau.

 

5. Manipulation des embarcations et des rames

 

Les rames doivent être transportées les pelles devant. À l’intérieur du hangar, il faut manipuler les bateaux de façon à éviter d’entrer en contact avec les portants et les autres bateaux. Que ce soit en les mettant ou en les sortant de l’eau.

 

6. Circulation sur le lac

 

Pour assurer une cohabitation harmonieuse des différents utilisateurs de la plage municipale de Waterloo, nous demandons que tous les participants respectent la zone d’interdiction qui s’étend du quai de club jusqu’au bout de la plage et qui avance dans le lac sur une distance de 100m. De plus, les embarcations doivent en tout temps éviter de se rapprocher à moins de 50 m des baigneurs et/ou pêcheurs peu importe leur emplacement sur le lac.

 

Toutes les embarcations doivent respecter le plan de circulation ci-dessous. Avant la pose des bouées et après leur retrait, les embarcations doivent faire le tour du lac selon le parcours indiqué.

7. Procédures en cas de chavirement

 

Un kayak ou embarcation moteur devras en tout temps être sortie et prêt à partir sur l’eau.

 

Suite à un chavirement :

 

A.Dégager vos pieds.

B. Vérifier que tous vos partenaires sont dégagés et ne requière pas d’assistance.

C. Si vous maîtrisez la technique pour rembarquer  dans l’embarcation, faite le. Sinon, n’essayer pas cette manœuvre, ce n’est pas le temps d’apprendre.

D. Avertissez les autres embarcations  sur le lac de votre état, utiliser votre sifflet si nécessaire.

E. Un ‘’horn’’ est aussi présent dans le hangar pour avertir qu’une embarcation a chaviré  ou autre situations dangereuse sur le lac.

F.  Le premier bateau qui arrive sur les lieux du chavirement escorte les personnes chavirées vers le rivage le plus proche.  Les membres du club étant sur l’eau doivent prêter assistance aux autres en tout temps.

G. L’embarcation du club effectuera le remorquage de l’embarcation chavirée jusqu’au rivage.

H. Les personnes  chavirées remontent à bord de leur embarcation à partir du rivage

© 2019 think outside the box. 

  • Wix Facebook page